Iznogoud et le tapis magique
Iznogoud l'archarné
La tête de Turc d'Iznogoud
Le conte de fées d'Iznogoud
Je veux être Calife à la place du Calife
Les cauchemars d'Iznogoud - Tome 1
L'enfance d'Iznogoud
Iznogoud et les femmes
Les cauchemars d'Iznogoud - Tome 4
Le complice d'Iznogoud
L'anniversaire d'Iznogoud
Iznogoud enfin Calife !
Le piège de la sirène
Les cauchemars d'Iznogoud - Tome 2
Les cauchemars d'Iznogoud - Tome 3
Les retours d'Iznogoud
Qui a tué le Calife ?
Un monstre sympathique
La faute de l'ancêtre
Les mille et une nuits du Calife
Iznogoud président
Iznogoud de père en fils !
Iznogoud   Volume 20
Iznogoud enfin Calife !
A
storyline
Jean Tabary
y
drawings
Jean Tabary
Publisher's summary: Iznogoud est condamné à mort. Pour échapper au bourreau, l’ignoble vizir écope d’une terrible épreuve : faire une bonne action. Il décide d’organiser un sondage afin d’identifier les désirs du peuple de Bagdad. Les résultats sont affligeants pour Iznogoud : 10% lui demandent de se jeter du haut du palais sur des rochers, 30% qu’il se jette à l’eau attaché à une pierre, 51% désireraient le lapider… Iznogoud part à la recherche d’une bonne action. L’ignoble Vizir est décidemment dans une mauvaise passe. Haroun El Poussah qui l’avait désigné comme son unique successeur, en reniant ses trois frères sur les conseils d’Iznogoud, vient de le destituer. Panique, car si l’un des trois frères revient, Iznogoud ne se fait aucune illusion sur son sort : il sera empalé, dépecé, laminé…Le vizir part à la recherche des trois frères bannis, pour les neutraliser avant leur retour… Par un surprenant stratagème Iznogoud récupère tout l’or de Bagdad et s’imagine enfin Calife… In extremis, il sauve sa tête en faisant preuve d’une générosité inhabituelle.
suite
e published by

IMAV éditions
I digital version

inside: 53 pages
release: 2014-12-15
isbn : 9782365901062
language: français
audience : from 12 years old
reading direction: left to right
Accepter We use cookies to improve your user experience on Sequencity. If you proceed, you accept their usage (or click here to refuse them).