Shit is Real
Shit is Real

Summary

Tout commence lorsque Selma se fait mettre à la porte par Max, son compagnon. Elle se retrouve alors seule, sans emploi, aux prises avec son quotidien dans son nouvel appartement. C’est peut-être pour elle l’occasion de prendre un nouveau départ. L’intrigue se déroule dans un Berlin futuriste, excentrique et absurde où la technologie et les phénomènes de mode ostentatoires et excessifs mènent la danse. Son entourage ne déroge pas à la règle ; même Yumi, sa meilleure amie, la snobe et lui préfère les frivolités de la vie mondaine. Cette superficialité l’oppresse, elle se sent aliénée par la civilisation et finit donc par être gagnée par la mélancolie. Machinalement, dans ses rêves, elle s’échappe vers un mystérieux désert. Tout devient prétexte à l’évasion : un poisson dans un aquarium ou bien le trou dans le mur qui donne chez le voisin. Par la suite, Selma s’entiche d’Anders, le gérant d’une animalerie pour le moins ennuyeux. Mais ce dernier disparaît inexplicablement après leur premier rendez-vous. A-t-il vraiment existé ? Shit is real est un étrange récit qui mélange romance et science-fiction, fantasmagorie et réalité, imaginaire avant-gardiste et mine de plomb. Aïsha Franz décrit dans ce livre une crise d’identité, un mal contemporain que les habitants des grandes métropoles connaissent bien. Après Petite Terrienne en 2012 et Brigitte en 2013 (aux éditions Çà et Là), Shit is real est le troisième ouvrage traduit en français de l’auteure berlinoise qui avait plus récemment participé au collectif Échos à L’employé du Moi.

suite

publisher

l'employé du Moi

Complete informations

digital version

inside 286 pages
release 2017-02-14
isbn 9782390040279
language français
reading direction left to right
Accepter We use cookies to improve your user experience on Sequencity. If you proceed, you accept their usage (or click here to refuse them).